Les-essentiels-sur-les-taux-de-credit-a-la-consommation

Le crédit à la consommation est un prêt non affecté. Il n’est donc pas nécessaire de prouver la nature du projet. Plusieurs réalisations peuvent donc être financées grâce à cette spécificité. Le taux du crédit à la consommation variera en fonction de la capacité de remboursement de l’emprunteur. Il sera également déterminé par les différentes conditions mises en place par l’établissement prêteur. Découvrez ici les explications s’y rapportant.

L’évolution des taux du crédit à la consommation

L’établissement prêteur va appliquer un taux d’intérêt qui correspond au coût du crédit. Au moment du remboursement de sa mensualité, l’emprunteur va également payer les intérêts qui seront calculés en fonction des taux. Il est donc intéressant d’obtenir un prêt à la consommation avec un taux d’intérêt faible. Il faut savoir qu’il existe trois types de taux de crédit à la consommation. Il s’agit du taux fixe, du taux variable et du taux mixte. Ce dernier se situe entre le taux fixe et le taux variable. Il s’agit du taux médian par excellence. Avec ce type de taux, le souscripteur aura la possibilité d’alterner entre taux fixe et taux variable tout au long de la durée du prêt.

Les taux des crédits à la consommation vont varier en fonction du taux annuel effectif global ou TAEG. Ce dernier représente le coût total du crédit, de l’assurance et parfois des frais annexes. Ce taux va permettre d’établir une réelle comparaison entre les offres. Pour établir le taux du crédit à la consommation, on prend également en compte le taux annuel effectif de l’assurance. Ce dernier varie en fonction du profil de l’emprunteur. Il faut noter que les taux de crédit sont indicatifs, c’est-à-dire qu’ils ne sont pas contractuels.

Comment obtenir le meilleur taux de crédit à la consommation ?

Le taux de crédit à la consommation détermine le montant des intérêts que le prêteur remboursera à l’organisme emprunteur. Ainsi, une partie des intérêts, le capital et les cotisations d’assurance seront remboursés mensuellement. Les taux bancaires seront différenciés en fonction des projets. Ces derniers doivent être bien définis afin de fixer à l’avance la durée et le montant du taux. Il est possible de faire des économies en augmentant ou en diminuant le montant ou la durée du crédit à la consommation.

Quelques éventualités qui peuvent avoir un impact sur ce taux. Les taux affichés peuvent prendre en compte tous les frais liés au crédit. Il s’agit des frais de dossier et de l’assurance emprunteur. Le taux nominal est affiché par l’organisme financier pour attirer les emprunteurs. Cependant, c’est le taux annuel effectif global qui doit être pris en compte.

Par ailleurs, les organismes financiers vont évaluer la capacité d’emprunt des demandeurs. C’est à partir de cette évaluation qu’ils vont fixer le taux du crédit à la consommation. Un profil trop risqué fera augmenter le taux. Le demandeur risque de ne pas être éligible.

Pour obtenir le meilleur taux, il est également conseillé de renforcer sa capacité d’épargne. Les incidents de paiement, les découverts bancaires, les chèques sans provision sont donc à éviter.

Rate this post